Hangar #2 -

 

Le terrain s’étend sur un vaste espace de 1580 m² avec 5 hangars anciennement dédié à chaque étape de la construction navale. Abandonné en 2005, le lieu s’est ouvert aux graffeurs, skateurs, musiciens et divers expérimentateurs. Le lieu se recompose par les pratiques sociales qui l’habite, le Hangar II a offert un nouveau support d’expérimentation à tous les usages.

 

Installations :

 

Le collectif s’est focalisé sur un hangar, pour y monter 3 installations éphémères tournant autour des concepts de confinement et d’espace. Les installations utilisent différents principes scénographiques :  la réflection/diffusion lumineuse, le jeu entre l’opacité et la transparence des matières et le mapping vidéo. Jouant des principes scénographiques, ces installations interrogent les perceptions du spectateurs.